La vie en Vrac

Les enseignes bio ont longtemps été à l’avant-garde sur la vente en vrac. Mais depuis 10 ans, celui-ci s’est développé dans les rayons des enseignes de la grande distribution. Et plus uniquement sur des produits 1ers prix comme l’avait fait Auchan au lancement de ses espaces Hard discounts.

Effet de mode ou effet durable ?

En 2019, selon le Réseau Vrac, la croissance de ce rayon a été de  +41% et représente  1,2 milliard d’euros. 40% des français  affirmaient avoir acheté un produit en vrac au cours des 12 derniers mois.

Les oléagineux sont les plus consommés et sont achetés par 58% des français, suivis des fruits secs ( 51%) des légumineuses ( 50%) des graines( 29%), des céréales ( 25%) à égalité avec le riz.

Ce segment est encore une niche en grande distribution  avec  0,75% de part de marché.  Bien que les enseignes bio ont été très avant-gardistes sur le sujet, 70% des magasins de la grande distribution ont aujourd’hui un rayon dédié au Vrac. Une nécessité pour répondre au mouvement de fond d’une consommation plus responsable : consommer moins d’emballage, et acheter la juste quantité dont j’ai besoin .

Ce dernier critère est très en décalage avec l’ADN de la grande distribution.

Un challenge important pour la grande distribution 

Tout est à penser! Il faut à la fois   :

  • Créer et investir dans des espaces dédiés où le parcours client est facile, simple et pratique .
  • Mettre en place toute une organisation pour entretenir les silos tant sur le plan de l’hygiène que de la logistique, du remplissage ..
  • Proposer des prix moins chers que les produits emballés malgré les contraintes logistiques importantes ( hélas l’inverse est souvent constaté !)
  • Innover grâce à des tests originaux : préparation de sa pâte à tartiner par exemple ( Naked shop à Paris )
  • Travailler l’ILV pour faciliter ce parcours client  et sortir les produits de l’anonymat dans lequel le vrac les a plongé. 

Ce dernier point est crucial : comment préciser l’origine, la composition, le mode de cuisson ou d’emploi du produit sans packaging ? Comment revendiquer ma marque sur du vrac ?   Tout cela va nécessiter de l’innovation de la part des marques ( encore frileuses sur ce segment ) ou des enseignes dans leur MDD ( beaucoup plus développées).

L’arrivée des marques sur ce segment devrait contribuer à développer du mobilier spécifique permettant d’inclure une ILV adéquate . 

Cela nous promet de belles innovations pour un parcours client toujours plus performant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s